Œuvres du poète

Renaisance_bulletOeuvres poétiques

Renaissance_bulletŒuvres en prose de fiction

Renaissance_bulletThéâtre

Renaissance_bulletCinéma

Renaissance_bulletTextes érotiques

Renaissance_bulletEcrits sur les lettres et les arts

Renaissance_bulletDivers, Journalisme

Renaissance_bulletCorrespondance

Renaissance_bulletTraductions: Apollinaire Around the World




Biographiebouton_retourbouton_accueilAccueil   bouton_prochainBibliographie critique

Baroque_rule

Oeuvres poétiques

  1. En volumes séparés

    metallic_bulletLe Bestiaire ou cortège d'Orphée, Paris, Deplanche, 1911.

    metallic_bulletAlcools, Paris, Mercure de France, 1913.

    metallic_bulletVitam Impendere Amori, Paris, Mercure de France, 1917.

    metallic_bullet Calligrammes, Paris, Mercure de France, 1918.

    metallic_bullet Il y a, Paris, Messein, 1925.

    metallic_bullet Le Guetteur mélancolique, Paris, Gallimard, N.R.F., 1952.

    metallic_bullet Poèmes à Lou, 1ère édition sous le titre Ombre de mon amour, Vésenaz près Genève, Pierre Cailler, 1947.

    metallic_bullet «Les Soupirs des vierges», poème inédit, in Fables pour le cœur offertes à Pierre Caizergues, aux Éditions Fata Morgana, 2005, p. 17. [il s'agit d'un poème de jeunesse qui annonce «Crépuscule »].

    metallic_bullet «Marguerite» et «Antoine-Marguerite», acrostiches de jeunesse retrouvés, revue Mémoires des Hautes Ardennes, décembre 2006.

  2. En œuvres complètes

    metallic_bullet Œuvres complètes. Édition établie sous la direction de Michel Décaudin, préface de Max-Pol Fouchet, introduction et notes de Michel Décaudin, iconographie établie par Marcel Adéma. Paris, André Balland et Jacques Lecat, 1965-1966. Quatre volumes de textes et quatre coffrets de documents. Tome III : Alcools. - Calligrammes. - Poésie. - Théâtre. - Critique.

    metallic_bullet Œuvres poétiques. Édition établie et annotée par Marcel Adéma et Michel Décaudin. Paris, Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», 1967.



bouton_indexIndex

Baroque_rule

Œuvres en prose de fiction

  1. En volumes séparés

    metallic_bulletL'Enchanteur pourrissant, Paris, Henry Kahnweiler, 1909.

    metallic_bullet L'Hérésiarque et Cie, Paris, P.-V. Stock, 1910. Plusieurs rééditions chez Stock.

    metallic_bullet Le Poète assassiné, Paris, L'Édition, Bilbiothèque des Curieux, 1916.

    metallic_bullet La Femme assise, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1920.

    metallic_bulletL'Histoire romanesque

    NB 1. Les éditions Fata Morgana à Montpellier ont publié plusieurs inédits d'Apollinaire.

    NB 2. On sait que La Rome des Borgia, paru sous la signature d'Apollinaire à Bibliothèque des Curieux (Paris, 1914), est dû à René Dalize. L'édition Slatkine a choisi d'attribuer le volume aux deux auteurs (Paris-Genève, Slatkine, «Fleuron», 1995).

  2. En œuvres complètes

    metallic_bulletŒuvres complètes. Édition établie sous la direction de Michel Décaudin, préface de Max-Pol Fouchet, introduction et notes de Michel Décaudin, iconographie établie par Marcel Adéma. Paris, André Balland et Jacques Lecat, 1965-1966. Quatre volumes de textes et quatre coffrets de documents. Tome I : L'Enchanteur pourrissant, L'Hérésiarque et Cie, La Femme assise, Le Poète assassiné, Contes retrouvés.

    metallic_bulletŒuvres en prose I. Textes établis, présentés et annotés par Michel Décaudin. Paris, Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», 1977. Contes et récits: L'Enchanteur pourrissant, L'Hérésiarque et Cie, Le Poète assassiné, contes écartés du Poète assassiné, La Femme assise, Contes retrouvés; L'Histoire romanesque; Théâtre: La Température, Le Marchand d'anchois, Jean-Jacques, La Colombelle, fragments divers; Cinéma: La Bréhatine, C'est un oiseau qui vient de France.



bouton_indexIndex

Baroque_rule

Théâtre

metallic_bullet Les Mamelles de Tirésias [1917], Paris, Éditions SIC, 1918.

metallic_bulletCouleur du temps [1918], Paris, Éditions du Bélier, 1949.

metallic_bulletCasanova. Comédie parodique, Gallimard, N.R.F., 1952.

metallic_bullet En collaboration avec André Salmon:

metallic_bulletŒuvres en prose I. Textes établis, présentés et annotés par Michel Décaudin. Paris, Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», 1977. Contes et récits: L'Enchanteur pourrissant, L'Hérésiarque et Cie, Le Poète assassiné, contes écartés du Poète assassiné, La Femme assise, Contes retrouvés; L'Histoire romanesque; Théâtre: La Température, Le Marchand d'anchois, Jean-Jacques, La Colombelle, fragments divers; Cinéma: La Bréhatine, C'est un oiseau qui vient de France.


bouton_indexIndex

Baroque_rule

Cinéma

metallic_bulletLa Bréhatine [1917], Archives des Lettres modernes, Guillaume Apollinaire n° 5, Minard, 1971.

metallic_bulletC'est un oiseau qui vient de France (inachevé)


metallic_bulletŒuvres en prose I. Textes établis, présentés et annotés par Michel Décaudin. Paris, Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», 1977. Contes et récits: L'Enchanteur pourrissant, L'Hérésiarque et Cie, Le Poète assassiné, contes écartés du Poète assassiné, La Femme assise, Contes retrouvés; L'Histoire romanesque; Théâtre: La Température, Le Marchand d'anchois, Jean-Jacques, La Colombelle, fragments divers; Cinéma: La Bréhatine, C'est un oiseau qui vient de France.


bouton_indexIndex

Baroque_rule

Textes érotiques

metallic_bulletLes Onze mille verges, 1ère édition signée G. A., sans date ni mention d'éditeur [1906-1907].

metallic_bulletLes Exploits d'un jeune Don Juan, même origine que le précédent, avec la mention - sans doute fictive - 1911.

metallic_bulletPoésies libres, Jean-Jacques Pauvert, 1978.

metallic_bulletŒuvres en prose III. Textes établis, présentés et annotés par Pierre Caizergues et Michel Décaudin. Paris, Éditions Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», 1993: Le Flâneur des deux rives, La Vie anecdotique, Chroniques et échos, Les Diables amoureux, Essai sur la littérature sotadique au XIXe siècle, L'Arétin et son temps, Lettre à Louis Chadourne, Les Onze mille verges, Les Exploits d'un jeune Don Juan; Compléments, théâtre: Un Buveur d'asbsinthe qui a lu Victor Hugo, À la cloche de bois, Revue de l'année: La Vérité sur la vie et le théâtre; contes: Un Vol à la cour de Prusse, Le Roi Lune, Héloïse ou Dieu même; Chroniques et échos.


bouton_indexIndex

Baroque_rule

Ecrits sur les lettres et les arts

  1. Critique d'art

    metallic_bullet Méditations esthétiques. Les Peintres cubistes, Figuière, 1913.

    metallic_bullet Articles, chroniques, échos, préfaces de catalogue (1902-1918)

    metallic_bullet Petites flâneries d'art, Montpellier, Fata Morgana, 1980.

    metallic_bullet Œuvres complètes. Édition établie sous la direction de Michel Décaudin, préface de Max-Pol Fouchet, introduction et notes de Michel Décaudin, iconographie établie par Marcel Adéma. Paris, André Balland et Jacques Lecat, 1965-1966. Quatre volumes de textes et quatre coffrets de documents. Tome IV: Les Peintres cubistes.- Chroniques d'art. - Tendre comme le Souvenir. - Correspondance.

    metallic_bullet Œuvres en prose II. Textes établis, présentés et annotés par Pierre Caizergues et Michel Décaudin. Paris, Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», 1991. Écrits sur l'art: Méditations esthétiques. Les Peintres cubistes, Fragonard et l'Amérique, Chroniques et paroles sur l'art; Critique littéraire: La Phalange nouvelle, Les Poèmes de l'année, Les Poètes d'aujourd'hui, Sur la Littérature féminine, L'Antitradition futuriste, Chroniques et articles.

    metallic_bullet   Daniel Grojnowski, éditeur. Et moi aussi je suis peintre, Le Temps qu'il fait, 2006.

  2. Critique littéraire-Conférences, Manifeste

    • La Phalange nouvelle (25 avril 1908)
    • Les Poèmes de l'année (22 avril 1909)
    • Les Poètes d'aujourd'hui (6 novembre 1909)
    • L'Antitradition futuriste (1913)
    • L'Esprit nouveau et les poètes (26 novembre 1917)

    metallic_bullet Les Diables amoureux [introductions, préfaces 1909-1913], Paris, Gallimard, 1964.

    • Paris, Gallimard, «Idées», 1964.

    metallic_bullet Œuvres complètes. Édition établie sous la direction de Michel Décaudin, préface de Max-Pol Fouchet, introduction et notes de Michel Décaudin, iconographie établie par Marcel Adéma. Paris, André Balland et Jacques Lecat, 1965-1966. Quatre volumes de textes et quatre coffrets de documents. Tome II : Anecdotiques. - Le Flâneur des deux Rives. - Les Diables amoureux. - Chroniques. - Préfaces.

    metallic_bullet Œuvres en prose II. Textes établis, présentés et annotés par Pierre Caizergues et Michel Décaudin. Paris, Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», 1991. Écrits sur l'art: Méditations esthétiques. Les Peintres cubistes, Fragonard et l'Amérique, Chroniques et paroles sur l'art; Critique littéraire: La Phalange nouvelle, Les Poèmes de l'année, Les Poètes d'aujourd'hui, Sur la Littérature féminine, L'Antitradition futuriste, Chroniques et articles.


bouton_indexIndex

Baroque_rule

Divers, Journalisme

metallic_bulletLe Flâneur des deux rives, Paris, La Sirène, «Tracts», 1919.

metallic_bulletLa Vie anecdotique [chroniques du Mercure de France 1911-1918], Paris, Gallimard, 1955.

metallic_bulletJournal intime 1898 - 1918, Limoges, Éditions du Limon, 1991.

metallic_bulletDEBON, Claude et READ, Peter. Les Dessins de Guillaume Apollinaire. Buchet-Chastel, Les Cahiers dessinés, 2008.

metallic_bullet Œuvres complètes. Édition établie sous la direction de Michel Décaudin, préface de Max-Pol Fouchet, introduction et notes de Michel Décaudin, iconographie établie par Marcel Adéma. Paris, André Balland et Jacques Lecat, 1965-1966. Quatre volumes de textes et quatre coffrets de documents. Tome II : Anecdotiques. - Le Flâneur des deux Rives. - Les Diables amoureux. - Chroniques. - Préfaces.

metallic_bulletŒuvres en prose III. Textes établis, présentés et annotés par Pierre Caizergues et Michel Décaudin. Paris, Éditions Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade», 1993: Le Flâneur des deux rives, La Vie anecdotique, Chroniques et échos, Les Diables amoureux, Essai sur la littérature sotadique au XIXe siècle, L'Arétin et son temps, Lettre à Louis Chadourne, Les Onze mille verges, Les Exploits d'un jeune Don Juan; Compléments, théâtre: Un Buveur d'asbsinthe qui a lu Victor Hugo, À la cloche de bois, Revue de l'année: La Vérité sur la vie et le théâtre; contes: Un Vol à la cour de Prusse, Le Roi Lune, Héloïse ou Dieu même; Chroniques et échos.


bouton_indexIndex

Baroque_rule

Correspondance

metallic_bulletCorrespondance avec son frère et sa mère. Paris: José Corti, 1987.

metallic_bulletR. Canudo, Lettres à Guillaume Apollinaire. 1904- 1918, Klincksieck, «Bibliothèque contemporaine», 1999.

metallic_bulletCorrespondance Jules Romain/Guillaume Apollinaire. Paris: Jean-Michel Place, 1994.

metallic_bulletCorrespondance Jean Cocteau/Guilaume Apollinaire. Paris: Jean-Michel Place, 1991.

metallic_bulletCorrespondance Mireille Havet / Guillaume Apollinaire, Montpellier, Presses Universitaires, 2000.

metallic_bulletAvec Lou:

  • Paris, Gallimard, «Blanche», 1969.
  • Paris, Gallimard, «L'Imaginaire», 1990.
  • Je pense à toi mon Lou. Poèmes et lettres d'Apollinaire à Lou, Paris, Textuel, 2007.

metallic_bulletAvec Madeleine Pagès:

  • Tendre domme le souvenir, Paris, Gallimard, 1952.
  • Lettres à Madeleine. Tendre comme le souvenir, Paris, Gallimard, «Blanche», 2005; «Folio», 2006.

metallic_bulletGuillaume Apollinaire, 202 Boulevard Saint-Germain [correspondance avec les Italiens]. A cura di L. Bonato e F. Bruera. 2 vols. Roma: Bulzoni, Quaderni del Novecento francese 13 et 14, 1992-1993.


metallic_bullet Œuvres complètes. Édition établie sous la direction de Michel Décaudin, préface de Max-Pol Fouchet, introduction et notes de Michel Décaudin, iconographie établie par Marcel Adéma. Paris, André Balland et Jacques Lecat, 1965-1966. Quatre volumes de textes et quatre coffrets de documents. Tome IV: Les Peintres cubistes.- Chroniques d'art. - Tendre comme le Souvenir. - Correspondance.


bouton_indexIndex

Baroque_rule

Traductions: Apollinaire Around the World

metallic_bulletIn English

    • Alcools: poems / by Guillaume Apollinaire. Translated by Donald Revell. Hanover: Wesleyan University Press, 1995.
    • Calligrammes. Translated by A. H. Greet, intro. by S. I. Lockerbie and comm. By A. H. Greet and S. I. Lockerbie. Berkeley, Los Angeles, London: University of California Press, 1980.
    • Apollinaire on art: essays and reviews, 1902-1918. Edited by Leroy C. Breunig. Translated by Susan Suleiman. New York: Viking Press, 1972.
    • Traduit par Peter Read. The Cubist Painters. Artists.Bookworks, 2002
    • Selected Writings of Guillaume Apollinaire. Translated, with a critical introduction, by Roger Shattuck. New York: New Directions Pub. Corp., 1971.

metallic_bulletAuf Deutsch

    • Alkohol, Gedichte (französisch-deutsch). Einführung G. Henniger, Übs. J. Hübner und L. Klünner. Darmstadt und Neuwied: Luchterhand Verlag, 1969 (Sammlung Luchterhand 192).
    • Der gemordete Dichter. übs. W. Widmer und P. Noack. Wiesbaden und München: Nachwort H. Melzer, Limes Verlag, 1985 (Neuausgabe der Auflagen von 1967 und 1980).
    • Erzketzer & Co. Übs. und Nachwort H. Thill. Heidelberg: Verlag das Wunderhorn, 1986.
    • Die Brüste des Tiresias. Übs. P. Loeffler. Basel: Birkhaüser Verlag, 1989.
    • Die kubistischen Maler, Ästhetische Meditationen. Übs. H. Melzer und S. Krause. Leipzig, 1990.
    • Bestiarum oder gefolge des Orpheus. Übs. K. Krolow. Frankfurt am Main und Leipzig: Insel Verlag, 1995 (Neuausgabe der Publikation des Suhrkamp-Verlags, Frankfurt am Main, 1978).

metallic_bulletIn Italiano

    • Le Bestiaire, ou, Cortège d'Orphée; Il bestiario, o, Al seguito di Orfeo / Guillaume Apollinaire. Translated by Maria Luisa Belleli. Roma: Bulzoni, 1983.
    • APOLLINAIRE, Guillaume. Casanova e altre opere per il teatro. Trad. Francesco Cornacchia. Préface de Catherine Moore. Bari: Edizioni B.A. Graphis, 2011. ISBN: 978-88-7581-146-4
    • Li Mammelle di Tiresia. Color del tempo. Introduzione e traduzione di Sergio Zoppi. Torino: Einaudi, 1980, coll. di teatro.
    • Il Poeta assassinato. Trad. di Nino Magrini. Milano: Orsa Maggiore, 1990.
    • Pittori cubisti. Meditazioni estetiche. Intro. e trad. di L. De Libero. Roma: ed. Del Secolo, 1947.
    • Poemi da "Alcools" e "Calligrammes". Trad. P. Sanfiore. Milano: ed. La Fiaccola, 1950.

metallic_bulletEn Español

    • Caligramas / Guillaume Apollinaire. Translated by J. Ignacio Velazquez. Madrid: Catedra, 1987.
    • Las once mil vergas, o, Los amores de un hospodar / Guillaume Apollinaire. Translated by Xavier Aleixandre. Barcelona: Laertes, 1985.


bouton_indexIndex

Baroque_rule

Copyright 1998 - 2012 Catherine Moore, Laurence Campa, Mark Moore
Le site officiel Guillaume Apollinaire a un but essentiellement pédagogique. Il s’adresse aux professeurs de français, à leurs étudiants et aux amateurs de poésie. Tous les droits (iconographie, textes) sont réservés.